Appel Lorient Sin-Tai Viet Nam

Observatoire “Santé de l’enfant en milieu rural et malnutrition infantile”, district de Khanh Son, province de Khanh Hoa

????????????????????????????????????

Commune de Son Hiêp. Le Dr Tran Lan Anh, pédiatre, avec une famille bénéficiant d’un prêt de l’Union des femmes, dans le cadre du programme “Economie solidaire et santé”, cofinancé par APPEL-Lorient. 

“Observatoire de la santé de l’enfant en milieu rural”

Améliorer l’accès aux soins pour les familles démunies

Prévention de la malnutrition infantile, détection et accompagnement des troubles du neurodéveloppement.

District de Khanh Son

Province de Khanh Hoa

 

Avec APPEL, une longue tradition de lutte contre la pauvreté et de soutien aux familles démunies

En vingt ans au Viêt Nam, et donc aussi dans la province de Khanh Hoa, la pauvreté a globalement diminué et les autorités ont multiplié les programmes dédiés à l’accès aux soins pour les familles démunies :

  • Création de nouveaux dispensaires
  • Modernisation des équipements sanitaires en milieu rural
  • Gratuité des soins courants pour les enfants avant l’âge de six ans et pour les minorités ethniques
  • Programmes de « santé reproductive » avec la PMI
  • Promotion des assurances Santé
  • Création d’un statut du « médecin de famille »

Néanmoins, cet accès aux soins demeure difficile pour les familles en situation de précarité, qui représentent une part importante de la population dans les zones de montagne et au sein des minorités ethniques :  dépenses liées à la santé de plus en plus coûteuses, privatisation croissante du système de santé,  difficultés de financement de la santé publique, accroissement des disparités sociales …

C’est dans ce contexte qu’APPEL-Lorient, fidèle à sa vocation initiale de soutien aux familles les plus démunies, s’est engagé sur des actions spécifiques dédiées à l’amélioration de l’accès aux soins, en complément des actions strictement médicales. Pendant dix ans (2009-2019), un programme original “Economie solidaire et santé” a permis à plus de 200 familles démunies du district montagneux de Khanh Son (population rurale en majorité de la minorité Raglai) de bénéficier d’un microcrédit cofinancé par APPEL et le Conseil départemental du Morbihan, avec le double objectif de sortir de la pauvreté et d’assurer un suivi médical aux mères et aux enfants. Coordonné par l’Union des Femmes du Viêt Nam, ce programme est désormais autonome. Dans ce même district de Khanh Son, 63 postes sanitaires ont été équipés en dispositifs d’eau propre avec le programme « Eau et santé »  (2009-2019) cofinancé par APPEL, le Syndicat des eaux du Morbihan et le CD56.

 

Un observatoire pilote de la santé de l’enfant en milieu rural

A la demande du Service de la Santé (So Y Te) de la province de Khanh Hoa, APPEL et le GHBS ont été sollicités en 2017 pour soutenir un programme de suivi nutritionnel des enfants dans le district de Khanh Son. En effet, un taux anormalement élevé d’enfants malnutris avait été identifié lors d’une enquête diligentée par le Service de la santé dans ce district le plus pauvre de la province de Khanh Hoa.

Lors d’une première évaluation menée entre 2017 et 2019, une insuffisance nutritionnelle a été observée chez 15 à 20 % des enfants âgés entre 3 mois et 5 ans. L’origine de cette malnutrition apparait poly-factorielle : insuffisance d’apports en lien avec la grande pauvreté, erreurs diététiques, pathologies infectieuses associées … Dans le cadre du programme “Naître et grandir 2020-2023”, cette action est élargie vers un suivi global de l’enfant et de sa famille, évoluant ainsi vers un véritable Observatoire de l’enfant en milieu rural. 

Ce programme est fondé sur un suivi attentif de la santé des enfants de la naissance à l’âge de six ans dans les postes sanitaires des communes de Khanh Son. 

La coordination locale de ce programme est assurée par les professionnels de l’hôpital de district de Khanh Son (Dr Gia, directeur; Dr Hieu Hanh, pédiatre; Mme Hong The, sage-femme). 

Ce programme comporte quatre temps:

  • Des consultations médicales pour tous les enfants de la commune. Dès la naissance, ces consultations sont assurées au poste sanitaire dont la famille dépend, avec une attention particulière sur l’état nutritionnel mais aussi une détection des pathologies associées et des handicaps  (prématurés, retards de croissance…)
  • Une expertise médicale partagée. Deux fois par an, une équipe APPEL-GHBS accompagne à Khanh Son les médecins de l’hôpital provincial pour examiner une cohorte d’enfants sélectionnés par l’équipe locale (Dr Hieu Hanh, Mme Hong Thé). Selon les besoins identifiés, un bilan complémentaire peut être demandé auprès des pédiatres de l’hôpital provincial (Dr Tran Lan Anh, Dr Do Thanh Toan), et des traitements peuvent être prescrits.
  • Un calendrier d’éducation nutritionnelle des familles. Chaque mois, Mme Hon Thé, sage-femme, et son équipe rencontre les familles, parents, grands-parents, fratrie, pour des séances d’éducation nutritionnelle.
  • Un Fonds de Solidarité. Financé par APPEL (donateurs, sponsors, parrainage familial), ce fonds permet de soutenir la famille : échographies, césariennes, déplacements à l’hôpital provincial, soutien nutritionnel …
  • Dans le même temps, le personnel des postes sanitaires bénéficie de formations sur le développement de l’enfant avec les équipes de l’APPEL.

Un « maillage » étroit de la population, typique de l’organisation de la société vietnamienne, permet aux équipes de connaître les familles qui nécessitent un soutien social.  Par exemple, dès qu’une femme est enceinte, elle doit se rendre au poste sanitaire de la commune pour y être enregistrée afin que soient organisées les consultations de suivi. Cette pratique contribue à diminuer le nombre de naissances à domicile, à détecter les grossesses pathologiques, à orienter les femmes vers l’hôpital de district ou à l’hôpital provincial en cas de menace d’accouchement difficile, à suivre le nouveau-né dès le retour à la maison.

Chaque année, une mission APPEL-Lorient supervise sur place avec le Service de la Santé de la province le bon fonctionnement de ce programme original enraciné dans la réalité de ce district pauvre des montagnes de Khanh Hoa.  

Avec ce programme, nous sommes dans une dynamique de santé publique qui valorise le rôle des postes sanitaires tout en invitant les professionnels  de ces structures à exercer leur métier avec une vision « globale » de leur engagement auprès d’une population souvent en situation de grande précarité.

Une évaluation à terme sera réalisée en 2023. 

↓