Appel Lorient Sin-Tai Viet Nam

La province de Khanh Hoa

????????????????????????????????????

CREEH. “Au tapis” avec les professionnels et les familles d’enfants handicapés

« Naître et grandir dans la province de Khanh Hoa 2020-2023» 

Avec le soutien à la création à l’échelle d’une province d’un réseau de compétences en santé périnatale, la province de Khanh Hoa est le pivot du programme “Naître et grandir” 

 

La province de Khanh Hoa

 Présentation générale

Située à 450 kms au nord de Ho Chi Minh-ville et 1280 km au sud de Hanoï, entre la mer Orientale et les montagnes  de la cordillère annamite, la province de Khanh Hoa compte 1 300 000 habitants, dont près de la moitié vivent à Nha Trang et dans les environs, et environ 20 %  sur les hauts-plateaux.

Avec une superficie de 5200 km2, une large bande côtière, 16% de terres agricoles et 35 % de forêts, cette province a connu en vingt ans un développement global impressionnant : pêche, agriculture, tourisme, industrie d’équipement et services…

Les communications sont  favorisées par un réseau routier dont la qualité s’améliore chaque année, mais est encore précaire dans les zones de montagne.

L’accès à l’électricité est acquis dans pratiquement toutes les communes.

Des écoles primaires existent dans toutes les communes et des écoles secondaires dans plus de la moitié des communes.

Avec près de 500 000 habitants, Nha Trang est l’une des villes les plus dynamiques du  Viet Nam, grâce à l’explosion du tourisme littoral et les investissements dans les domaines maritimes et agricoles. Le PIB par habitant y est supérieur à 2500 US$.   Mais  la province de Khanh Hoa  connait d’importantes disparités médico-sociales.   12 à 15 % de la population  vit au-dessous du « seuil » de pauvreté, en particulier dans les zones de montagne où coexistent plusieurs minorités ethniques: Rac Lai, Tay, Nung, Muong, Cham.  L’ethnie Kinh représente 95 % de la population de la province.

La province est organisée en 8 districts qui comptent eux-mêmes 137 communes: Nha Trang, Van Ninh, Ninh Hoa, Khanh Vinh, Dien Khanh, Khanh Son, Cam Ranh, Cam Lam.

Comme dans tout le Viêt Nam, l’organisation sanitaire y est structurée en un système pyramidal avec un hôpital provincial à Nha Trang, un hôpital local pour les soins courants dans chaque district (88 districts), et un poste sanitaire et/ou un dispensaire dans chaque commune.

Le nombre de naissances annuelles  y est de 20 000 environ, dont près de la moitié à l’hôpital provincial.

Malgré le développement économique dont profitent surtout les districts côtiers et un système d’assurance-maladie en cours de généralisation, l’accès aux soins demeure difficile pour les populations défavorisées du fait du coût de la santé, de la libéralisation du système de santé et du libre choix de la structure de soins par les familles si elles ne respectent pas la filière de soins commune-district-hôpital provincial.

Le suivi des mères et des enfants ainsi que les conditions de naissance sont encore difficiles dans les districts ruraux, les villages de pêcheurs et les zones isolées de montagne où la mortalité infantile demeure importante et la morbidité périnatale considérable.

L’espérance-vie y est de 73 ans en moyenne, mais nettement plus basse dans les districts les plus pauvres : villages de montagne, îles lointaines.

L’accès à une eau de qualité s’améliore mais est encore difficile dans un bon nombre de communes, surtout en montagne et dans les îles de la province.

 

La coopération Lorient – Khanh Hoa

Jusqu’en 2016, le département du Morbihan (CD56) a soutenu avec la province de Khanh Hoa une coopération qui avait débuté au début des années 1990, initialement sur la base d’objectifs culturels et économiques. Le département du Morbihan a en particulier apporté un appui technique majeur pour la création du Festival de Mer de Nha Trang qui est aujourd’hui l’un des temps forts de l’année touristique au Viêt Nam. Dans les années 1990, l’association L’Appel y avait aussi financé des programmes d’adduction d’eau dans les hameaux de montagne.

Depuis 2006, APPEL-Lorient et le GHBS-Lorient sont porteurs d’un important programme de coopération médicale dans cette province, avec le soutien de la ville de Lorient. Destiné à améliorer la qualité des soins aux mères et aux nouveau-nés,  ce programme a comporté jusqu’en 2018 trois composantes : « Naissances et handicap », « Eau et santé » (avec le CD56 et le syndicat « Eau du Morbihan ») et « Economie solidaire et santé ».  En 2007, une délégation de la province (Service de la Santé, Hôpital provincial, Centre d’enfants handicapés, PMI) a séjourné dans le Morbihan pour y observer le réseau de suivi des enfants à risque de handicap (programme « « Welcome to life »). En 2011, l’hôpital de Lorient a signé une première convention de partenariat avec l’hôpital provincial de Khanh Hoa (BVKH) à Nha Trang. Cette convention  a été renouvelée en mars 2014 puis en 2017. En 2017, une nouvelle délégation de responsables de la santé de la province de Khanh Hoa (Service de la santé, hôpital provincial, Centre de réhabilitation CREEH, PMI) est venue à Lorient pour observer le fonctionnement du réseau breton de santé périnatale à chaque niveau de la pyramide de soins, avec une attention particulière pour les dispositifs de suivi pour les enfants à haut risque d’anomalies du développement 

Depuis 15 ans, plus d’une vingtaine de professionnels de santé de Khanh Hoa sont venus en formation à Lorient. En 2010, le Dr Lé Van Duc, vice-directeur de la PMI, a été invité au GHBS-Lorient  pour se former à l’échographie fœtale. En 2013, la vice-directrice du CREEH (Mme Phan Thi Ngoc Sinh) et le responsable de l’unité de réhabilitation de l’HPKH (Dr Nguyên Ngoc Tuan) ont bénéficié d’un stage d’observation à Lorient. En novembre 2014, le Dr Tran Lan Anh, pédiatre en néonatologie, a séjourné un mois à l’hôpital de Lorient pour se perfectionner dans le domaine du suivi des enfants vulnérables. En 2017, Mmes Minh Hai et Nam, kiné, se sont formés à Lorient à la kiné pédiatrique. En 2018, le Dr Do Thanh Toan, cardio-pédiatre, et Mr Duy Thanh, kiné, ont séjourné au GHBS.  

Chaque année, plusieurs missions « APPEL-GHBS-Lorient » se rendent dans la province de Khanh Hoa.

APPEL et le GHBS sont aussi tuteurs pour les stages effectués dans la province par les élèves directeurs de l’Ecole des Hautes Etudes en Santé Publique (EHESP, Rennes), pour des séjours en immersion d’étudiants en médecine et de paramédicaux. 

Depuis 2013, l’Ecole Européenne des Arts de Lorient est jumelée avec l’Ecole des Arts et du Tourisme de Khanh Hoa.

 

 

 

↓