Appel Lorient Sin-Tai Viet Nam

Les programmes médicaux

VN Tu Du Mars 2007 116

« Naître et grandir au Viêt Nam 2020-2023»

L’objectif du programme « Naître et grandir au Viêt Nam 2020-2023 » est la réduction des handicaps d’origine périnatale.

En trente ans (1987) , le Viêt Nam est sorti de la pauvreté et a aujourd’hui atteint le rang des pays à niveau de développement « intermédiaire ». Doté d’une remarquable stabilité politique et sociétale, ce pays bénéficie d’une croissance économique qui en fait l’un des plus dynamiques de la région Indo-Pacifique. Sur le plan international, le Viêt Nam a su développer des partenariats avec ses voisins asiatiques, tout en entretenant des liens avec les pays occidentaux dont la France. Entre nos deux pays, la coopération Santé constitue un marqueur essentiel par son ancienneté, sa richesse et sa diversité.  

Dans les différents domaines de la santé de la mère et de l’enfant, des progrès considérables ont été réalisés depuis les années 1990 au Viêt Nam. 

Définis par l’ONU en 2000, la plupart des Objectifs du Millénaire pour le Développement  ont été largement atteints par le Viêt Nam en 2020, en particulier :

  • L’objectif 1 : réduire l’extrême pauvreté
  • L’objectif 4 : réduire la mortalité infantile
  • L’objectif 5 : améliorer la santé maternelle
  • L’objectif 7 : assurer un environnement humain durable
  • L’objectif 8 : construire un partenariat mondial pour le développement

Nos partenaires vietnamiens expriment néanmoins en 2020 des attentes précises dans le cadre de la coopération en santé périnatale afin d’atteindre les standards définis par la communauté internationale en termes de soins pour la mère et l’enfant. 

Près de la moitié des handicaps chez l’enfant étant en lien avec une problématique périnatale, la réduction des handicaps passe par une approche globale de la santé périnatale. Comme dans tous les pays au monde, « naître » ne suffit plus pour l’enfant au Viêt Nam. En 2020, l’enfant doit « naître et grandir » dans les meilleures conditions, surtout lorsqu’il est né dans des conditions difficiles qui  risquent de compromettre la qualité de son développement neuro-psychomoteur. Or, les besoins sont encore importants dans ce domaine au Viêt Nam. 

Deux grands axes de coopération ont été définis entre partenaires lorientais et vietnamiens afin d’améliorer la qualité des soins pour les mères et les jeunes enfants à haut risque de vulnérabilité:

     . Améliorer le niveau des pratiques professionnelles par le développement des formations et la création de réseaux de compétences en médecine périnatale

     . Améliorer l’accès aux soins pour les plus démunis.

Tels sont les enjeux du programme « Naître et grandir au Viêt Nam ». 

Ce programme est porté par l’association APPEL (Lorient) en partenariat avec le Groupe Hospitalier Bretagne Sud (GHBS) avec le soutien de la ville de Lorient, la Fédération Hospitalière de France (FHF),  l’Agence Française de Développement (AFD) et l’ambassade de France au Viêt Nam. 

Ce programme se situe à Ho Chi Minh-ville et dans la province de Khanh Hoa. 

Ce programme s’inscrit dans la dynamique des Objectifs pour un développement durable, définis en 2015 par l’ONU  » Agenda 2030″, et auxquels ont adhéré les autorités du Viêt Nam, avec une attention particulière pour l’article 3 :

        « Permettre à tous de vivre en bonne santé et promouvoir le bien-être à tous les âges »

APPEL (Lorient) est membre fondateur de la Fédération Santé France Viêt Nam (FSFV). 

APPEL (Lorient) et le GHBS participent aux travaux du Collectif des enseignants Coopération Santé France Viêt Nam (dit « de l’Académie de médecine »)

Ce programme médical se situe dans le sillage d’une longue tradition de coopération entre le Viêt Nam et la France, mais aussi dans une perspective d’échanges pluridisciplinaires entre la Bretagne et le Viêt Nam, mises en évidence par des évènements tels que « Mai 2011, le Viêt Nam à Lorient », les Assises de la coopération décentralisée France-Viêt Nam à Brest en juin 2013, l’année croisée France-Viêt Nam en Bretagne-Sud en 2014 et récemment la conférence « Coopération Santé France Viêt Nam » à la Sorbonne Paris en juin 2018.

Cet investissement collectif entre Lorient et le Viêt Nam est fondé sur des échanges humains d’une richesse incomparable.

↓