Appel Lorient Sin-Tai Viet Nam

Les objectifs, les méthodes et les moyens

juill-1-2014????????????????????????????????????

 

 

Naître au Viêt Nam : objectifs, méthode et moyens

Les objectifs

L’ambition du programme “Naître et grandir au Viêt Nam” est de contribuer à la réduction des handicaps d’origine périnatale.

Dans le domaine des handicaps d’origine périnatale, des attentes nouvelles ont émergé dans ce pays qui connait une modernisation impressionnante:

  • De la part des professionnels de santé: des compétences techniques meilleures, associées à une amélioration de la coordination des soins
  • De la part des familles : un meilleur accès aux soins, les familles démunies apparaissant de plus en plus vulnérables, dans une société ouverte (internet) et en pleine mutation sur les plans culturels et sociétaux, quand les parents expriment de plus en plus fermement leurs préoccupations et leurs exigences en termes de qualité des soins.

 

La méthode

Les besoins sont identifiés : améliorer le niveau des pratiques professionnelles et organiser des réseaux de compétences dans les trois champs de la santé périnatale (prénatal, néonatal, postnatal)

La population ciblée est identifiée : l’ensemble des mères et des nouveau-nés dans les territoires concernés par le programme, avec une attention spécifique pour les familles en situation de précarité (districts de montagne, populations insulaires …)

Les structures de santé sont identifiées : le programme “Naître et grandir” se positionne à chaque niveau de la pyramide des soins, depuis les centres de référence (Université de médecine Pham Ngoc Thach, hôpitaux de référence dans les domaines de la naissance et du handicap …) et les hôpitaux provinciaux jusqu’aux postes sanitaires dans les communes en passant par les hôpitaux de district dont le rôle de structure de soins intermédiaire est de plus en plus important pour atténuer l’engorgement des unités spécialisées en ville. 

 

Une approche globale de la santé périnatale

. La prévention du risque périnatal

Suivi des grossesses, diagnostic prénatal, réanimation néonatale, soins de développement, prévention du risque infectieux … 

. Le traitement des handicaps

Détection précoce, diagnostic étiologique, traitement, prévention des sur-handicaps, apport des disciplines innovantes (ergothérapie, psychomotricité, kiné pédiatrique, orthophonie…)

. L’inclusion du jeune enfant en situation de handicap

Intervention précoce, guidance parentale, lien Santé/éducation, accompagnement social des familles 

 

Plusieurs axes de coopération

. La formation

 Les équipes médicales : obstétrique, néonatologie, pédiatrie, médecine physique et de réhabilitation, cardiologie, sages-femmes …

 Les équipes paramédicales : kinésithérapie, ergothérapie, orthophonie, psychomotricité … 

. La coordination des soins

Les réseaux de compétence en santé périnatale. Le soutien à la création de réseaux de compétences à l’échelle d’un territoire est l’un des grands axes du programme “Naître et grandir”, regroupant autour des autorités de santé (So Y Te) les professionnels du prénatal, du néonatal et du postnatal

Le management hospitalier. Dans un pays où les directeurs d’hôpitaux sont le plus des médecins “issus du rang”, une demande forte est formulée par nos collègues pour améliorer les compétences en matière de gestion hospitalière : gouvernance hospitalière, filières de soins, parcours du patient, systèmes d’information et numérique, qualité des soins et évaluation …

L’épidémiologie. La définition de stratégies de soins exige de connaître la réalité de la santé des populations. Le programme “Naître et grandir” inclut un recueil de données en matière de conditions de naissance (prématurité), de handicap (Observatoire du handicap dans la province de Khanh Hoa), d’accès aux soins (Observatoire de la santé de l’enfant dans le district de Khanh Son)

. L’équipement

La formation et le partage d’expérience constituent le socle du programme “Naître et grandir au Viêt Nam” dans un pays qui a connu un développement économique impressionnant depuis 15 ans, et qui est aujourd’hui doté de structures de soins appréciables. 

Les aspects “Equipement” de ce programme concernent essentiellement le soutien à l’accès aux soins pour les familles démunies avec une contribution à l’amélioration de l’accueil et du fonctionnement des postes sanitaires dans les communes isolées (province de Khanh Hoa, zones de montagne, îles …)

. L’accès aux soins

Des actions spécifiques sont dédiées à l’amélioration de l’accès aux soins pour les familles démunies. Cf. :

“L’équipement des postes sanitaires : eau, électricité et santé”

“Les programmes d’intervention précoce” (jeunes enfants en situation de handicap moteur prédominant)

“Les programmes d’accompagnement spécialisés et personnalisés” (jeunes enfants en situation de handicap sensoriel et/ou mentaux)

“L’Observatoire des handicaps chez le jeune enfant dans la province de Khanh Hoa”

“L’Observatoire de la santé chez le jeune enfant en milieu rural dans le district de Khanh Son” 

 

Les moyens

 

Les missions médicales

Chaque année, 2 à 4 missions de professionnels de santé sont organisées au Viêt Nam : médecins, kinésithérapeutes, psychomotriciens, ergothérapeutes, sages-femmes, infirmières en néonatologie, directeur d’hôpital… 

 

Les stages en Bretagne et les séjours d’observation

Chaque année, 2 à 4 stagiaires sont accueillis dans les hôpitaux en Bretagne (depuis 1992, plus de 50 professionnels de santé vietnamiens ont été accueillis à Lorient).

Des délégations sont invitées en Bretagne pour rencontrer les spécialistes en santé périnatale, visiter les établissements partenaires er observer les réseaux de compétence en santé périnatale. 

Des documents sur la périnatalité sont rédigés et traduits en vietnamien.

Nos équipes partagent la vie professionnelle de nos collègues, participent aux conférences (Association de médecine périnatale à HCM-ville PANAH) et organisent des ateliers pratiques dans les hôpitaux

 

La télémédecine

Les technologies numériques actuelles apportent des atouts considérables pour améliorer la qualité et la densité des échanges entre les partenaires du programme “Naître et grandir au Viêt Nam”

Télé consultations

Télé-expertise

Webinaires

Visio-conférences 

 

L’équipement

Cf. 

 

 

Les financements

Le programme “Naître et grandir” dans la province de Khanh Hoa” bénéficie d’un soutien financier de la Fédération Hospitalière de France et de l’Agence Française de Développement.

L’enseignement en Périnatalité (Université de médecine Pham Ngoc Thach, Groupe franco-vietnamien d’étude en santé périnatale) bénéficie d’un soutien de l’Ambassade de France au Viêt Nam

A chaque niveau d’intervention, les partenaires apportent une contribution humaine, financière et logistique.

En Bretagne :

  • APPEL (Lorient)
  • GHBS-Lorient et ses partenaires : CAMSP-Lorient, CRRF de Kerpape …
  • Ville de Lorient

Au Viêt Nam :

Cf. « Lieux d’intervention »

NB. L’engagement des membres de l’association APPEL-Lorient est fondé sur le bénévolat.

NB. Les partenaires vietnamiens contribuent localement au programme « Naître au Viêt Nam » en assurant l’hébergement, les déplacements, la mise à disposition de personnel, les relations avec les autorités.

↓