Appel Lorient Sin-Tai Viet Nam

Deux études de recherche clinique : « Suivi de l’enfant vulnérable »

Deux études de recherche clinique – « Suivi de l’enfant vulnérable » 

Hôpital Tu Du (HCM-ville), Hôpital provincial (Khanh Hoa)

Le programme « Naître au Viêt Nam »  confère un rôle pivot à deux établissements partenaires, avec une implication franche des services d’obstétrique, pédiatrie-néonatologie et réhabilitation:

. L’hôpital Tu Du à HCM-ville

. L’hôpital provincial de Khanh Hoa (HPKH).

Dans ces hôpitaux de référence, nos partenaires ont aujourd’hui acquis des compétences en termes de techniques médicales qui viennent réduire progressivement le champ de certaines actions de coopération dans le domaine de la santé périnatale, en particulier dans les techniques en obstétrique et en néonatologie, deux domaines dans lesquels nos collègues ont acquis un niveau souvent excellent.

Par ailleurs, la prise de conscience par les responsables médicaux et institutionnels de la nécessité de s’investir dans des stratégies de prévention, détection et prise en charge précoce des enfants à risque de handicap est clairement apparue depuis trois ans. Elle témoigne aussi de l’émergence d’une revendication croissante par les familles d’être informées sur les risques encourus par leurs enfants dès la naissance, démarche caractéristique d’un pays émergent.

Notre soutien à la réalisation d’une étude épidémiologique de terrain, sur quatre ans (2014-2017) « Suivi clinique des nouveau-nés à risque de handicap » à HCM-ville et dans la province de Khanh Hoa va dans le sens de cette prise de conscience.

Les modalités de ces études ont été évaluées avec nos partenaires, en tenant compte des spécificités de chaque lieu d’intervention.

.A l’hôpital Tu Du, cette étude de terrain est basée sur le suivi clinique d’une cohorte d’enfants nés prématurés avant 32 SA, avec un groupe de médecins référents recrutés en néonatologie et au Lang Hoa Binh.

.A l’hôpital provincial de Khanh Hoa, cette étude suit une cohorte d’enfants recrutés selon les critères « INSERM-enfants vulnérables 2004 » : prématurité avant 33 SA, poids de naissance inférieur à 1500 grammes, anoxie néonatale, avec une équipe de médecins en néonatologie et  en réhabilitation.

Les évaluations cliniques sont réalisées par cinq examens cliniques aux âges clefs du développement neuro-psycho-moteur de l’enfant : 40 SA (âge corrigé), 4 mois, 12 mois, 24 mois, 3 ans.

En permettant de mieux connaître le développement des nouveau-nés « vulnérables » dans ces deux provinces, ce travail contribuera à cerner avec précision les besoins en matière de prise en charge médicale, de rééducation et d’intégration des enfants à haut risque de handicap, tout en participant à une démarche d’amélioration de la coordination des soins pour ces enfants.

Cette étude de terrain est soutenue localement par les autorités sanitaires (So Y Te) et à distance par le CHBS-Lorient (Département d’Informatique Médicale). A l’automne 2014, le Dr Tran Lan Anh, pédiatre à l’hôpital provincial de Khanh Hoa a été accueillie à Lorient pour observer notre réseau de suivi des enfants vulnérables morbihannais. En 2015, les Dr Nguyên Thi Thu An et Nguyên Dac Minh Chau, de l’hôpital Tu Du, seront invitées.

Ce projet va constituer pendant les trois prochaines années (2015-2017) un fil conducteur concret pour la suite du programme « Naître au Viêt Nam ».

 

↓